PYRENEES ORIENTALES

 

PERILLOS - LE VILLAGE ABANDONNE

 

 

Situé au Nord du Roussillon en plein cœur des Corbières ce village a été construit vraisemblablement au XII° siècle autour du château du seigneur local. Ce château a d'ailleurs servi à partir du XIIIe siècle de poste avancé à la forteresse de la Salveterra. L’église St Michel date de la même époque

 

Le village vécut sous la coupe de la famille ‘de Perillos’ jusqu’à la révolution, mais situé à la  frontière entre l’Aragon et le Royaume de France, en guerre perpétuelle, il ne pût se développer.

 

A partir du XIXe siècle il a rapidement décliné, le phylloxéra détruisit les vignes (unique ressource) ; la mortalité infantile s’accrût ; la population diminua. La guerre 14-18 emporta les hommes valides. En 1939 il ne restait plus que 33 habitants, et la guerre acheva le village ! Le dernier habitant a quitté Périllos en 1970

 

Périllos renaîtra-t-il de ses cendres ? Le village est très visité, quelques toitures ont été restaurées (dont l’église) Une activité estivale a vu le jour avec une buvette ou sont également exposées des peintures d’artiste locaux …….un espoir !

 

 

 

 

 

Novembre 2010

Depuis la Citadelle de la Salveterra, le chemin continue à travers un plateau calcaire

 

Beaucoup de rochers ! et quelques rares champs de vigne

 

Passage près de la chapelle Ste Barbe

 

En haut de la colline : Périllos

 

Une rue avec fossé médian pavé

Maison en cours de restauration

 

L’église romane St Michel 

 

Les ruines du château

 

 

Vue d’ensemble, à droite, la partie totalement abandonnée

 

Un environnement particulièrement hostile

 

RETOUR A LA LISTE

 

SUITE

 

RETOUR A L’ACCUEIL